Apprivoisez la joie (Esprit du Soleil)

28fév
2022Spiritualité

Allez vers la simplicité et la paix.

Apprivoisez la joie (Esprit du Soleil)

10 minutes

    La matière qui vous accueille est un miroir, possible médecin de votre âme.

    Partagez l'article

    Je vous présente un résumé inspiré de « Par l'Esprit du Soleil, Enseignement pour l'Ere du Verseau »

    C'est Jésus qui parle incarné par l'énergie d'Amour : écoutez avec votre cœur !

     

    Lorsqu'en mon cœur s'ouvre, dans l'écoute totale du chant de votre monde, je ne perçois trop souvent qu'une grande plainte.

    C'est à chacun de ceux à qui la vie pèse que je dédie ces paroles afin qu'ils puissent apprivoiser la joie.

    Une âme attend son heure, lovée sur elle-même dans le ventre d'une mère. Elle dit « je ne veux pas revenir ». Pour beaucoup cela représente une douleur, douleur d'avoir à livrer un combat pour un peu de bonheur et surtout crainte de vous retrouver face à vous-même.

    La matière qui vous accueille est un miroir, possible médecin de votre âme.

    Le fœtus appréhendait sa naissance pourtant c'était lui qui l'avait savamment conçue : pour satisfaire de vieux désirs, recommencer tel jeu auquel il pourrait montrer qu'il est le plus fort… et régler quelque dette ancienne. Première raideur née de la peur terrible de vos petitesses. Pas un seul qui n'ait continué d'inventer sa maladie.

    A travers chacun d'entre vous, c'est l'humanité qu'il faut guérir.

     

     

    Respirer

    Les hommes ne souffrent pas de mille maladies mais d'une seule, suffisamment subtile pour emprunter les masques de millions de troubles différents. C'est l'oubli de respirer.

    La vie autarcique ne porte pas le nom de Vie. Elle la signe tout au plus. Ainsi une âme qui oublie l'existence du Soleil est comme le poumon auquel l'air ne parvient plus, parce qu'il se raidit devant sa fonction de poumon. Vous ne savez plus que l'air existe et qu'il nous appelle à lui.

    Toute douleur naît du fait de ne pas laisser circuler la Vie à travers soi, en absolue liberté.

    La douleur est l'invention d'une humanité qui a voulu prouver sa supériorité sur la Vie, c'est-à-dire sur la pensée parfaite. Elle est votre signal d'alarme. Chacun souhaite une gratification extérieure venant des autres ou de Dieu.  Il y a un seul élément-son, élément-lumière : le Grand Tout dont vous faites partie.

    « La Divinité vous donne vie mais vous aussi vous lui donnez la sienne. »

     


    Stop à la souffrance !

    La Vie veut vous secouer de votre apathie, de vos suffisances et de vos impuissances. Vos souffrances indiquent le degré de vos résistances à son approche. Vous devez vous réconcilier avec vous, personne ne peut faire ce travail à votre place. Les hommes de la Lumière veulent que vous disiez « ça suffit ».

    Arrêtez donc de vous cristalliser sur l'idée du mal. En cet instant, désamorcez sa présence en vous, ainsi vous ne le projetterez plus à la surface de cette Terre.

    Votre métamorphose est devenue une urgence vitale, voilà pourquoi vous devez résolument faire un pas vers l'autre vous-même qui ne craint plus rien. Celui-là sait bien ce qu'est votre semblant de pouvoir, d'argent, ce que sont vos incapacités, vos colères, ce que signifie votre âme tellement à l'étroit.

    Ne craignez pas le changement fabuleux qui s'en vient vers vous. Vous vous coulerez en lui, vous le ferez vôtre en faisant un pas vers lui.

    Envoyez par le fond vos colères, vos rancœurs, vos frustrations, vos orgueils et toutes vos pauvretés et dites-vous d'abord puis à l'ensemble de l'humanité, à la Création :

    « PARDON ! » Il faut le clamer, le vivre sans qu'il soit teinté de culpabilité car il est au-delà de tout ça, il veut dire AMOUR.

    Les souffrances psychiques et physiques qui sont le lot de chacun d'entre vous ont pour but de vous faire comprendre cette ultime vérité. Elles proviennent de votre esprit, c'est-à-dire de ce que vous êtes réellement, au-delà de votre âme. C'est à vous, à votre essence de Lumière, plus qu'à votre Créateur, que vous devez vous adressez pour toutes les « réclamations » qui vous font vous cabrer, en conscience et en corps face à la vie.

     

     

    Stop aux dogmes !

    Cancer, sida, psychoses et névroses se boiront jusqu'à la lie tant que vous n'aurez pas fait éclater les bulles de vos dogmes. Ces dogmes, sachez-le, ne sont pas les productions d'autrui. Vous en êtes les co-fondateurs depuis des milliers et des milliers d'années. Vous avez participé à leur lente élaboration, vous êtes complices de leur subterfuge soit en ayant été à leur origine directe en d'autres temps, soit par votre apathie face à leur naissance et à leur développement.

    Ainsi je ne fais pas simplement allusion aux Eglises qui ont établi des codes de juste croyance, mais aussi aux organisations politiques qui ont, de la même façon, modelé des modes de pensée selon des schémas toujours égotiques et restrictifs, puis encore à toutes les conventions sociales qui planifient et réglementent vos rapports mutuels de façon arbitraire.

    Pourtant, je ne connais pour vous qu'une loi : celle de votre cœur ! A côté les organisations terrestres font figure de brouillon.

    Avez-vous seulement compris, amis, que je vous appelle à la Santé totale, au recouvrement de vos forces d'indépendance et d'amour ?

     

     

    Le soulèvement

    J'appelle au soulèvement de votre volonté face aux puissances de l'asservissement qui se sont assez nourries de votre apathie.

    Il y a aujourd'hui quelque chose en vous qui veut respirer et qui ne doit plus permettre à vos paresses de se légitimer.

    La grande initiation vous la trouverez vous-même chaque matin dans le voisin auquel vous vous heurtez, ou dans l'ouvrage mal fait et à remettre sur le métier. C'est par elle que vous entamerez votre réflexion.

    « Nourris ton âme d'une nourriture qu'elle ait elle-même cueillie loin des conditionnements qui lui fabriquent le sens de son goût et la force de ses appétits ».

    Allez vers la simplicité et la paix.

     

    Avancez vers le cœur de la santé, c'est-à-dire de l'accord parfait avec soi-même, c'est comprendre la portée de cette vérité : l'homme est certes une âme mais aussi tellement plus qu'une âme car avant tout, il a été conçu « ESPRIT » !


     

    Esprit

    Dans vos civilisations, depuis près d'un demi-millénaire, la confusion s'avère totale entre ces deux notions de l'âme et de l'esprit. Ce n'est pas vers votre âme qu'il faut aller mais bien plus haut, là où demeure votre essence spirituelle : votre esprit.

    L'âme est un terme général qui englobe toutes les réalités par lesquelles l'ego se manifeste dans les mondes des formes denses. L'âme signifie une personnalité, une mémoire, douée du libre-arbitre, une individualité illusoire.

    S'il est vrai que la force d'un serpent sommeille au bas de votre axe dorsal, en prise constante avec les influences de votre Terre-Mère, il est également exact de dire que celle d'un autre serpent vous attend et vous stimule au sommet de votre propre Arbre de Vie.

    En l'esprit, l' « S » prie et il prie d'autant plus activement avec d'autant plus de puissance lumineuse qu'il est un des aspects revêtus par le Grand Soleil.

    Les deux serpents, les deux mouvements de la vie s'épousent pour donner naissance au 8 symbole d'éternité et du Christ Cosmique.

    Le hasard est une excuse inventée par ceux qui ignorent les véritables lois de la Vie !

     

     

    La joie est la Vérité

    La santé totale accomplie prend toujours l'itinéraire de la Joie, de l'enthousiasme sacré.

    Votre vie peut être un éclat de rire, elle deviendra un état de sainteté, non pas une sainteté ennuyeuse et austère mais de cette sainteté heureuse avec l'instant présent qui rend sain, c'est-à-dire lumière et vérité, l'ensemble de votre être.

    La paix se boit avec plénitude, les yeux ouverts sur la globalité des univers.

    Les frères de l'ombre ont voulu s'approprier la force du S dans la dénomination des brigades de leur mouvement nazi, les SS, manipulateurs des cartes occultes. Que seul le souvenir de leur impasse soit votre tremplin.

    De toute éternité, la Lumière sans ombre dompte en souplesse la lumière pauvre et transmute ses assauts.

    Ce sont les souffrances de votre âme et de votre corps qui vous ont fait avancer à pas de géants, puis croître à l'intérieur de vous-même.

     

     

    La maladie n'est pas une punition céleste. Elevez-vous au-dessus de vos déductions hâtives et infantiles !

    Le premier pas consiste à comprendre que la maladie est la résultante d'une autopunition face au non-respect des lois fondamentales.

    Le second pas amène à admettre comment l'erreur peut être vécue en tant qu'atout supplémentaire sur le chemin qui mène à soi. Faites tout pour la vivre tel un tremplin qui vous obligera à vous sonder un peu plus. Elle agit en sorte que vous vous demandiez clairement : « Pourquoi », puis revient vous chercher au bout de votre ultime refuge jusqu'à ce que vous ayez pu prononcer en vous-même la vraie réponse.

    Elle ne se satisfait guère des prétextes car on ne peut pas se mentir à soi-même indéfiniment. Ne maudissez donc rien de ce qui vous arrive car :

    « Il vous est donné tout pouvoir sur vous-même dès l'instant où vous acceptez de revoir ce « vous-même ».

     


     

    Votre futur à 2030

    Actuellement et dans les dix années qui viennent, l'immense majorité de la population terrestre sera amenée à éprouver le sens du trouble physique et psychique à un point où elle ne pourra plus détourner ni ses yeux ni son cœur de l'Essentiel. Ce sera une bénédiction qui permettra à l'homme de redécouvrir les fabuleuses possibilités que la Nature met à sa disposition autour de lui et en lui.

    Le jour viendra alors où vous ne saurez plus distinguer matériel et immatériel. Cela se produira conjointement à une refonte totale de la conception humaine de la mort. La plupart d'entre vous portent cette vieille notion de cassure, de séparation et de déchéance qu'on appelle « mort », d'où une idée de défaite.

    Ainsi peut importe l'histoire de votre vie, c'est la façon dont vous la vivez qui en fait une réalité lumineuse ou qui vous laisse sur votre faim quand vous voulez voir ce qu'il y a plus loin. Le chemin vers votre paix vous demande de regarder la mort en face et de l'accepter. Lorsqu'elle vient, sachez l'accueillir, car c'est savoir sourire à la Vie.

    Je ne vous demande pas de « croire » comme on adhérerait à un parti qui promettrait l'éternité mais de comprendre le sens du Souffle qui circule à travers vous.

    Beaucoup de signes vous sont donnés qui sont des preuves de plus en plus tangibles de l'éternité de la vie. La véritable preuve est une grâce que l'âme reçoit lorsqu'elle s'est suffisamment labourée. Celui qui n'est pas prêt ferme les volets de son cœur et se barricade dans sa citadelle.

     


     

    Ouvrir son cœur pour voir la Vérité

    Soyez attentifs aux faits. Recevez-les surtout comme des confirmations que « quelque chose » change à la surface de votre monde, quelque chose qui demande que vous soyez disponible à l'appel de l'Amour, disponible aux autres, disponible pour tout reconsidérer.

    Disponible en un mot à la métamorphose !

    Je vous le dis en toute vérité, il n'existe pas une seule parcelle de cette Terre qui ne s'apprête à muter intégralement. Votre planète et tous ces habitants doivent, sans exception, se préparer à mourir à leur ancienne réalité.

    Ce m'est une joie de vous confirmer cela et vous ne devez pas porter le deuil de ce qui se désagrège ou entre en putréfaction. Vous vivez un temps d'ouverture qui ne laisse plus place aux antiques valeurs.

    La dissolution de votre rouille engendrera l'évaporation de votre crainte de mourir.

     

    Ce n'est pas une œuvre de destruction que vous devez accomplir au bout d'une route de lassitudes et de déceptions, c'est une œuvre de nettoyage car, sous les détritus, chacun d'entre vous dans son véritable soi -Amour et Sagesse -, n'a jamais cessé d'être là, patient observateur des illusions qui défilent.

    Guérissez et renaissez, mes amis, et sachez que l'heure que vous vivez aujourd'hui est plus riche en occasions de faire fleurir l'Amour que toutes celles que votre monde a jusqu'ici connues.

     

    Résumé inspiré du chapitre 09 de l'excellent livre « PAR L'ESPRIT DU SOLEIL Enseignements de Jésus au monde d'aujourd'hui ».

    Transmis par Anne Givaudan et Daniel Meurois. Editions S.O.I.S.)

     

    📖 PAR L'ESPRIT DU SOLEIL (livre) : https://www.neurosatis.fr/lnk,esprit-du-soleil-livre-boutique


    Messages de mon Guide de Lumière Livre

    Ce livre est un enseignement qui nous indique le plus court chemin pour atteindre le divin qui sommeille en nous.


    Apprivoisez la joie (Esprit du Soleil)